boiling lake -lac bouillant
MAËVA ET ANTOHNY

MAËVA ET ANTOHNY

Préparer son voyage sur l’île de la Dominique

L’île de la Dominique, c’est quoi?

L’île de la Dominique… Cette île qui nous était encore inconnue il y a quelques mois. Ne te trompe pas. Dans cet article, on te parle bien de l’île de la Dominique, une île indépendante qui se situe entre la Guadeloupe et la Martinique.
Il ne faut donc pas la confondre avec l’île de la République Dominicaine qui se situe sur la même île qu’Haiti.
Bien que méconnue par la plupart des personnes, l’île de la Dominique n’a rien à envier à la République Dominicaine avec qui on la confond souvent. De plus, elle n’a également rien à jalouser à ses îles voisines des Caraïbes.
En effet, visiter l’île de la Dominique, c’est visiter l’île de la nature. Rare sont les endroits encore autant préservés que cette dernière. Malgré l’ouragan Maria, l’île de la Dominique a réussi à se relever et à se reconstruire.
En outre, une raison supplémentaire qui démontre qu’elle mérite bien plus qu’un simple arrêt de quelques heures lors d’une croisière.

L’île de la Dominique, c’est tout ça:

  • plus de 300 rivières (une pour chaque jour de l’année)
  • le deuxième plus grand lac bouillant au monde
  • des belles plages de sable blanc et noir
  • cette culture riche et omniprésente
  • une nature verdoyante


Cette île, a de quoi ravir tout type de voyageurs. Tu l’auras compris, elle vaut clairement la peine qu’on s’y intéresse pour toutes ses richesses culturelles et naturelles qu’elle a à offrir.  
Pour combler le tout, elle est habitée par un peuple des plus accueillants qui chassent très rapidement tous les préjugés qu’on peut avoir sur ces derniers.

Tu aimes la nature, tu es fan de randonnée et tu aimes sortir de ta zone de confort? Alors lis notre article et prépare ton futur voyage sur cette magnifique île qui sera t’enchanter grâce à ses incroyables atouts.

Que faire avant ton départ vers l’île de la Dominique?

Santé

Pour toute question relative à ton état de santé, on te conseille toujours de t’adresser à ton médecin et de vérifier que ton carnet de vaccination soit à jour. Néanmoins, voici la liste des vaccins qui sont conseillés de faire avant de te rendre sur l’île de la Dominique :

  • La fièvre jaune
  • L’hépatite A et B
  • Tétanos, Dipthérie et Coqueluche

En résumé, il te faut être en ordre avec tous tes vaccins de routine. De plus, il ne faut pas oublier que tu te trouveras dans les Caraïbes. Ceci implique donc, que tu devras cohabiter avec des moustiques. Certaines maladies, comme la Dengue, le Zika et le Chikungunya peuvent être transmises par ces derniers. Il sera donc primordial, de te renseigner sur l’état de la situation de l’île avant ton l’arrivée. Finalement, il faudra bien évidemment, prévoir un bon anti-moustique ainsi que des longs vêtements pour te protéger des piqûres.

Documents de voyage

En tant que français ou belge ainsi que tout autre citoyen de l’Union Européenne, un passeport valable et un billet retour (avion ou bateau) seront suffisants pour te rendre sur l’île de la Dominique. Tu ne devras pas faire de demande de visa si ton séjour ne dépasse pas une durée de 21 jours à 6 mois. Pour plus d’informations quant au délai autorisé sans visa ainsi que pour tous les ressortissants des autres pays, nous te conseillons de te renseigner auprès de ton ambassade et du ministère des affaires étrangères.

Taxe de départ

Le genre de cadeau d’adieu qui ne fait pas plaisir si on l’oublie. Pourquoi? Car il est toujours préférable de payer quoi que ce soit en devise locale. N’oublie donc pas de prévoir +- 60 EC$ (en fonction du taux de change) pour pouvoir payer ta taxe de départ.

Quand aller sur l’île de la Dominique?

L’île de la Dominique, c’est le genre de destination qui va te permettre d’échapper à l’hiver froid et pluvieux d’Europe. En effet, la meilleure période pour t’y rendre s’étend de janvier à avril. C’est durant cette période, que tu auras le plus de chance d’avoir un temps sec et ensoleillé. Néanmoins, il est toujours difficile de prévoir la météo et encore plus, avec le réchauffement climatique dont on subit les conséquences depuis quelques années. Pour te donner un exemple, lors de notre séjour, nous avons eu droit à quelques belles séances de flottes qui selon les dominicains, étaient assez rare en cette période. Cependant, c’est cette combinaison de soleil à longueur d’année et de pluie qui donne à l’île de la Dominique son éclat verdoyant et sa végétation luxuriante. La période cyclonique, s’étend de juin à septembre. Ce sont donc ces mois qu’il faudra principalement éviter. On se souvient d’ailleurs du dernier cyclone Maria qui a frappé de plein fouet la Dominique en septembre 2017.

Se déplacer sur l’île de la Dominique: la voiture de location est-elle obligatoire?

C’est un long débat que nous avons eu durant plusieurs semaines avant de nous rendre sur l’île de la Dominique. Pourquoi? Car on ne trouvait nulle part des informations qui nous confirmaient le fait qu’on pouvait envisager un voyage sur l’île sans louer de voiture de location. Les raisons qui nous ont fait hésiter à louer une voiture étaient les suivantes :

  • Prix de la location
  • Réputation concernant l’état des routes
  • Manière de rouler des dominicains qui est assez… aventureuse

Nous avons donc décidé de ne pas louer de voiture au préalable et en fonction du déroulement de notre voyage, d’en louer une éventuellement sur place. Comme tu pourras le lire dans notre récit de voyage, nous n’avons finalement, pas loué de voiture. En ce qui nous concerne, nous n’avons pas du tout regretté notre choix.

Pourquoi ne pas louer de voiture de location?

  • Car cela nous à permis de vivre une immersion totale dans la vie des dominiquais en partageant les transports en commun avec eux
  • Nous avons pu faire de belles rencontres
  • On a profité pleinement des paysages
  • L’occasion de s’essayer au stop
  • Pour le challenge sportif

Alors certes, cela demande une certaine organisation car les « bus », qui en réalité sont des vans, n’ont pas un horaire fixe qu’ils respectent. Si tu te demandes comment savoir où prendre les bus en questions on a ta réponse. Premièrement, il sera indispensable de télécharger la carte de l’île de la Dominique sur l’application Mapsme. En effet, l’application te permettra de connaître la direction du bus en cliquant sur chacune des petites icônes. Sympa non? Finalement, en complément de l’application, tu pourras évidemment, toujours compter sur la gentillesse des gens pour t’indiquer le bon chemin vers l’arrêt de bus. De plus, sache également que les bus/vans publics ont tous la lettre « H » comme première lettre de leur plaque d’immatriculation. Comme tu peux donc l’imaginer, il a fallu se lever tôt, être prêt à attendre le bus et à marcher de nombreux kilomètres et ce, tous les jours. Cependant, si tu as le temps, l’envie et l’énergie pour le faire, on te conseille d’expérimenter cette manière de découvrir l’île. Ça en vaut la peine :).

Weekly Pass

Avant de t’en dire plus sur notre itinéraire sur l’île de la Dominique, voici la liste des sites pour lesquelles tu devras te munir d’un pass:

  • Les différents parcs nationaux : Morne Trois Pitons, Cabrits et Morne Diablotin
  • L’emrald Pool
  • Boeri Lake
  • Freshwater Lake
  • Middleham Falls
  • Syndicate Falls
  • L’Indian River
  • Trafalgar Falls
  • Sulphur Springs
  • Boiling Lake

Un pass  hebdomadaire te coûtera 12$ soit 32 EC$ et te permettra de visiter tous les sites mentionnés
ci-dessus et ce, autant de fois que tu le souhaiteras. 

Il est valable pendant une semaine.
Pour information, il est également possible de prendre un pass à la journée. Dans ce cas, tu ne pourras visiter le site qu’une seule fois et cela te coûtera 5$, soit +- 13 EC$.

Ce n’est qu’une petite contribution pour le maintien de la beauté des lieux. Finalement, pas grand-chose pour voir tout ce que ces différents sites ont à t’offrir.

Budget pour un voyage sur l’île de la Dominique

En ce qui nous concerne, notre budget sur l’île de la Dominique, s’élève à 503€ par personne pour un séjour de 10 jours. Comme tu pourras le constater, l’île de la Dominique n’est pas forcément une île « bon marché. En effet, il ne faut pas oublier qu’on se situe tout de même dans les Caraïbes. Ce budget, aurait été bien plus élevé si on avait loué une voiture. De plus, le fait d’avoir réservé nos hébergements au préalable sur airbnb nous a également permis de faire des économies.

Que manger sur l'île de la Dominique?

En ce qui concerne l’alimentation, pour le petit-déjeuner et le dîner, nous avons principalement fait des courses et cuisiné à la maison. Ce qui est important de souligner, c’est qu’à l’exception de la ville de Roseau, il n’y avait pas énormément de choix dans les épiceries. Il te faudra donc oublier tes produits européens. Nous avons également à quelques reprises mangé des repas cuisiné par nos hôtes. L’occasion de goûter aux saveurs caribéennes et à du bon poisson frais.

Le midi, nous mangions généralement dans des petites échoppes locales. Ce qu’on te conseille également de goûter, ce sont les délicieux kassav bread à la coco. En réalité, ce sont des galettes faites à base de farine de manioc. Ces dernières, sont ensuite cuites sur du feu. Tu pourras en trouver auprès de vendeurs ambulants dans les rues. Franchement, c’est une tuerie et ce, surtout lorsqu’il vient d’être fait. Pour conclure ce petit paragraphe sur la nourriture à la Dominique: c’était bon mais certainement pas nos meilleurs repas en voyage.

Notre itinéraire sur l’île de la Dominique

Ci-dessous, tu trouveras notre itinéraire pour un voyage de 10 jours de visites sur l’île de la Dominique. Nous y avons voyagé du 4 au 15 février 2020.

Premier jour : Village de Dublanc
Deuxième jour : Cabrits National Park
Troisième jour: Indian River + Toucari Bay + Cold Souffrière
Quatrième jour: Trafalgar Falls + Wotten Waven
Cinquième jour : Chaudière Pool + Batibou Bay
Sixième jour : Red Rocks + Point Baptiste Beach
Septième jour : Morne Trois Pitons National Park : Freshwater Lake + Boeri Lake
Huitième jour : Syndicate Falls + Segment 11 Waitukubili : Syndicate jusqu’à Morne Balvine
Neuvième jour : Transfert + Emerald Pool
Dixième jour: Scott Heads + Champagne Reef
Onzième jour : Boiling lake + Titou Gorge
Douzième jour : Départ vers la Martinique

Si tu souhaites connaitre tous les détails de notre itinéraire et de nos aventures sur l’île de la Dominique, c’est par ici que cela se passe.

N’hésite pas à nous poser tes questions sur ton futur voyage sur l’île de la Dominique.
C’est avec grand plaisir qu’on y répondra.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
5 1 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus voté
Inline Feedbacks
View all comments
Dubun
3 mois il y a

Bonjour !

Etant en Guadeloupe, je prévois un séjour de quelques jours à La Dominique, dès que la situation sanitaire le permettra … votre article va m’être d’une sacré aide 🙂 Il y a relativement peu d’infos sur cette île donc c’est top de tomber sur un article aussi fourni, bravo pour ça !

La Dominique fait partie je pense de ces destinations méconnues du grand public mais qui valent tellement le détour !

Partir Loin
Administrateur
3 mois il y a
Reply to  Dubun

Salut, merci pour ton commentaire, ça fait plaisir :). En effet, on a eu le même constat quant au manque d’informations pour un voyage à la Dominique. Comme tu le dis si bien, cette destination est méconnue…à tort. D’un autre côté, ça nous permet d’en profiter pleinement et de pouvoir bénéficier du côté authentique de l’île :). On travaille sur un deuxième article plus détaillé sur notre itinéraire. On devrait le publier ce week-end ou d’en max une semaine. N’hésite pas à t’abonner à notre blog pour être tenu au courant de la sortie de nos articles car d’autres articles… Lire la suite »

trackback

[…] en détails sur nos 10 jours passés à la Dominique. Pour toutes questions relatives à la préparation de ce voyage, on te conseille de lire notre article où on t’explique tout à ce […]

trackback

[…] Préparer son voyage sur l’île de la Dominique […]

trackback

[…] Préparer son voyage sur l’île de la Dominique […]